Angélique Barbérat, « Bertrand et Lola »

Bertrand blogIl y a environ un an, je me laissais emporter dans le tourbillon du précédent roman écrit par Angélique Barbérat : L’instant précis où les destins s’entremêlent est un roman très poignant sur la violence conjugale. L’histoire d’amour ne m’avait que moyennement convaincue mais j’avais été bouleversée par la maestria avec laquelle étaient décrits les mécanisme de la violence, de la peur…

J’ai attendu avec impatience la parution de Bertrand et Lola, non pas pour l’histoire d’amour mais parce que pensais qu’en toile de fond, le roman traitait de sujets actuels et intéressants (idée que j’avais eue parce que quelqu’un m’avait révélé un morceau de l’intrigue qui en fait est un tout petit détail dans l’histoire). J’espérais donc une lecture qui me pousserait à la réflexion, comme l’avait fait son précédent ouvrage…

1 sur 10

envie

Bertrand et Lola pensaient contrôler leur vie. Mais l’amour ne se laisse pas faire. Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert ? Comment peut-on tomber amoureux en dix secondes ? Durant quelques heures d’un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s’aimer et tout oublier. Lui, qu’il est photographe, épris de liberté. Elle, qu’elle est hôtesse de l’air, sur le point de se marier. Pourtant, ensemble, ils prennent la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin et leurs carrières respectives. Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l’absence, le manque, l’attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer ?

Mon avis

Le début de la lecture a été laborieux. Je n’accrochais pas aux phrases trop courtes, j’avais du mal à comprendre les nombreuses ellipses utilisées par l’auteur : sauts dans le temps, passages trop rapides des pensées d’un personnage à l’autre… si l’histoire d’amour est une évidence pour les protagonistes, au début, elle ne l’était pas du tout pour moi. Je détestais le style de l’auteur, que je trouvais trop dépouillé, trop… « éthéré » ? Le genre de bouquin écrit dans un style aérien parce que l’amour est aérien, donne des ailes et parce que tout va de soi? Très peu pour moi. Je trouvais les dialogues artificiels et les figures de style répétitives : d’innombrables phrases à la troisième personne se terminent en discours direct, entamant ainsi des dialogues. La première fois, je trouvais que ce procédé donnait corps et vigueur au texte. Les mille fois suivantes, j’avais l’impression que l’auteure répétait la seule chose qu’elle semblait maîtriser. Quant aux intermèdes séparant les différentes parties du roman, je n’en ai tout simplement pas du tout perçu l’utilité ni le but.

Quant à l’histoire… eh bien je l’ai attendue, l’histoire. Presque jusqu’au point final. Bertrand et Lola s’aiment, et la vie les sépare aussi souvent que le hasard les réunit. Mais je trouvais les évènements racontés totalement inintéressants. Tous n’étaient qu’au service d’une histoire d’amour mal racontée. Alors même ce qui aurait pu donner de la profondeur à l’histoire ne servait plus à rien. L’intrigue ne m’a pas tenue en haleine, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, et leur amour ne m’a fait ni rêver ni réfléchir, il ne m’a ni émue ni amusée.

D’un côté une famille toxique, de l’autre une petite soeur handicapée mentale ; un enlèvement par un groupe terroriste… Tous ces éléments, s’ils avaient été bien traités, auraient pu rendre le roman passionnant. Ce livre aurait pu questionner le monde, aller bien au-delà du sujet qui en est malheureusement le centre. Mais il n’en est rien.

J’ai pourtant lu le roman jusqu’au dernier moment parce qu’Angélique Barbérat m’a tout de même donné envie de savoir comment finirait l’histoire de ces deux-là. Parce qu’elle m’avait tellement séduite dans son roman précédent que je ne pouvais pas croire que celui-ci puisse me décevoir… En vain.

conclusion

Ce roman est une totale déception : je n’ai adhéré ni au style, ni à l’histoire. Ce qui aurait pu le rendre intéressant ne m’a semblé oeuvrer qu’à l’allongement du roman, pour retarder l’arrivée du point final, que j’ai atteint avec soulagement et sans la moindre émotion.

Titre : Bertrand et Lola

Auteur : Angélique Barbérat (France)

Langue originale : Français

Année de première publication : 2015

Éditeur : Michel Lafon

Publicités

9 réflexions sur “Angélique Barbérat, « Bertrand et Lola »

  1. Justement, ce livre m’intéressait, mais avant de me lancer, je ne sais pas pourquoi ,je voulais lire « L’instant précis où les destins s’entremêlent », qui est dans ma PAL. J’attends de voir ce que je vais penser de ce livre, puis j’aviserai avec ce « Bertrand et Lola », malgré les critiques qui sont mitigées en général….

    J'aime

    • Je suis vraiment tombée de haut. Je n’avais JAMAIS attendu la sortie d’un roman avec autant d’impatience. J’en ai presque perdu le sommeil… et plouf. Mais ça ne m’empêchera pas d’attendre le suivant, car « L’instant précis… » était vraiment magnifique, alors j’ai envie d’y croire ! 🙂

      J'aime

    • Sacrée douche froide pour moi également! Sur Livraddict, la moyenne est de 12.2 et globalement, les gens semblent avoir adoré ou détesté. Je te souhaite d’être dans la première catégorie, si tu décides de te lancer. Je crois que ça dépend beaucoup de ton ressenti par rapport à l’histoire d’amour du « Destin précis… » : j’avais adoré la manière dont elle abordait la violence conjugale, mais n’ai pas du tout adhéré à la romance (mièvre). Si cet aspect ne t’a pas dérangé, il y a peut-être de meilleures chances que tu apprécies ce roman.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s