Julie Kibler, « Les couleurs de l’espoir »

Calling me home blog6 sur 10

Dans la série « Le titre VO est très bon et sa traduction en français honteuse », j’appelle Calling me Home, a.k.a Les couleurs de l’espoir. Si le titre français est ridicule, j’ai été attirée par la couverture dès que je l’ai vue sur la wish-list de Noël de Myprettybooks. En plus, comme certains sites internet le présentaient comme idéal pour ceux et celles qui avaient adoré The Help (titre ridiculement traduit par La couleur des sentiments), je me suis dit que ce livre était fait pour moi ! Lire la suite

Publicités