Sophie Jomain, « Cherche jeune femme avisée »

Avisée blog7 sur 10

La romance est l’un des styles de livres qui m’attirent le moins. J’ai bien dit « romance », pas « histoire d’amour ». Vous savez, ces romans simples et populaires qui traitent de sujets (trop) sentimentaux et souvent (très) attendrissants? (Merci, Le Robert, pour les précisions sémantiques). La romance donc – terme qu’on nous sert à toutes les sauces sur la blogosphère pour désigner les romans d’amour quels qu’ils soient – est un style vers lequel je ne me serais jamais tournée si je n’avais entendu tant de bien de Cherche jeune femme avisée de Sophie Jomain. Ce livre correspond à toutes mes idées reçues quant à ce genre très populaire. Sauf une : il est bourré d’humour et ça m’a fait du bien ! Lire la suite

Jessica Brockmole, « Une lettre de vous »

Skye blog7 sur 10

Il y a quelques années, j’ai lu et adoré Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. Depuis, je tente de retrouver ce plaisir en me plongeant dans d’autres romans épistolaires sur fond de guerre. Quand j’ai entendu parler de ce livre, j’ai longtemps hésité, puis je me suis enfin laissée tenter. Lire la suite

Julie Kibler, « Les couleurs de l’espoir »

Calling me home blog6 sur 10

Dans la série « Le titre VO est très bon et sa traduction en français honteuse », j’appelle Calling me Home, a.k.a Les couleurs de l’espoir. Si le titre français est ridicule, j’ai été attirée par la couverture dès que je l’ai vue sur la wish-list de Noël de Myprettybooks. En plus, comme certains sites internet le présentaient comme idéal pour ceux et celles qui avaient adoré The Help (titre ridiculement traduit par La couleur des sentiments), je me suis dit que ce livre était fait pour moi ! Lire la suite

Jojo Moyes, Avant toi

10 sur 10

Je ne sais plus du tout comment je suis tombée sur ce livre. Je me rappelle seulement d’un énorme engouement sur les sites de vente en anglais, et de jolis commentaires sur les forums francophones. J’aimais beaucoup la couverture et, alors que je souhaitais juste lire les premières lignes « pour voir », j’ai été happée dès les premières pages et chaque jour, je devais me forcer à aller travailler au lieu de continuer ce roman, qui m’a coûté plusieurs heures de sommeil, mais a surtout provoqué de très belles émotions ! Lire la suite